Article | Projets au Sénégal 2019

Voyage de développement de cette année 2019

Posted by AEAD on 2019-03-05

Chaque année, l’AEAD part au Sénégal pour réaliser un projet concret après une année de récolte de fonds. Le moment est venu de vous présenter nos projets au Sénégal de cette année 2019 !

 

Petite histoire

Depuis janvier 2015, l’Association Afrique Développement (ADEV), reconnue et soutenue officiellement par le Gouver­nement sénégalais, a signé une convention de parte­nariat avec l’Association Etudiante d’Aide au Développement (AEAD).

Ce partenariat est né d’un voyage de développement d’un groupe d’étudiants du Cercle Solvay qui s’était déroulé au mois de juillet 2014 au Sénégal dans le village de Mélakh (région de Louga).

Chaque année, un voyage de coopération au développement est organisé avec un projet social à réaliser dans un village au nord du Sénégal. Pour mieux accompagner les étudiants dans la préparation du séjour, ULB Coopéra­tion les soutient dans la formation et la sensibilisation sur l’éducation au développement et les réalités du Sud.

 

Quel était le projet de 2018 ?

L’année passée, l’AEAD a pu aider à construire une salle de classe et une case de santé dans le village de Ndadé au nord du Sénégal, et plus particulièrement dans la région de Louga, en partenariat avec l’ADEV. 

Le village de Ndadé est situé dans la commune rurale de Léona et compte environ 1 673 habitants. Les principales activités économiques sont l’agriculture pluviale et l’élevage. Les populations, sur­tout les femmes et les jeunes, se déplacent dans les Niayes (à Potou) pour travailler dans les par­celles maraîchères.

Depuis sa création en 2014, l’école de Ndadé ne dispose d’aucune infrastructure, ni de salle de classe en dur, ni de toilettes. Les cours étaient dispensés dans un abri provisoire et dans des condi­tions précaires. Grâce à ce projet, une nouvelle classe a été construite avec un bloc de latrines à deux boxes.

De plus, le village de Ndadé se situe à 3 km du poste de santé de Léona et les populations doivent parcourir cette distance pour se faire soigner. L’absence de moyens de transport constitue une contrainte majeure. Grâce à la construction d’une case de santé au village, la population de Ndadé et les villages polarisés auront un meilleur accès à la santé. 





Quels sont les projets de 2019?

Il s’agit d’un projet de solidarité internationale organisé par l’Association Étudiante d’Aide au Développement en partenarait avec ADEV, association partenaire sénégalaise. Nous partons les deux premières semaines de juillet 2019 afin d’aider à construire une salle de classe dans un lycée dans le nord du Sénégal, dans la région de Léona.

Nous aiderons, en collaboration avec les futurs étudiants qui auront cours dans cette salle de classe, à construire la structure de la salle, ainsi qu’à y installer des latrines à côté de cette salle de classe. Ce projet a un enjeu conséquent en termes de développement scolaire et social pour les jeunes élèves fréquentant ce lycée. 

Nous avons également un deuxième projet pour cette année, dans la région de Léona. Nous allons construire un abri pouvant accueillir un moulin à mil et le nécessaire pour faire fonctionner ce moulin. Le mil est une céréale apportant les besoins nutritifs nécessaires aux enfants en bas âge. D’ailleurs, moudre 100 grammes de mil avec un burin prend près de 1 heure à chaque femme.

Le gain de temps jouera bien sûr en la faveur de la nutrition des enfants du village dans lequel nous installerons ce moulin, mais jouera également sur le temps de vie sociale des femmes, ainsi que sur un développement micro-économique au sein du groupement de femmes qui utiliseront ce moulin à mil. Nous devons donc assurer la construction de l’abri, l’achat du moulin ainsi que les formations pour le groupement de femmes (à l’utilisation du moulin mais également à la micro-économie locale).




Voilà pour le petit aperçu de nos projets au Sénégal de cette année 2019! En espérant vous avoir rendu curieuses et curieux à notre voyage de coopération au développement à venir,

 

Capucine

Pour le comité de l’AEAD